Des votes traînent au Service des votations

Des votes traînent au Service des votations

Par dans GHI, Politique le 27 mai 2015

Le gendarme des scrutins genevois laisse sans surveillance, et à disposition des visiteurs, des enveloppes de vote et des bulletins déjà remplis.

«J’attendais la préposée au guichet lorsqu’une femme est entrée, ses enveloppes de vote à la main. Elle était pressée et je lui ai proposé de m’occuper de remettre les documents à sa place.

Des votes traînent au Service des votations

La réception du SVE est rarement occupée. DR

J’ai ensuite glissé le tout dans la pelle à côté de la réception.» Evelyne¹, venue se renseigner sur la possibilité de voter aux Municipales en tant qu’étrangère, en est restée pantoise: «Vous ne trouvez pas que c’est un drôle de système ?»

Réception pas occupée

Drôle, peut-être, classique sûrement. Comme toutes les administrations, le Service des votations et élections (SVE) dispose de deux corbeilles à courrier interne. Une de ces pelles recueille les communications entrantes, l’autre les lettres à distribuer hors de l’office. Toutes deux sont accrochées au mur de la réception. Pour le facteur et les employés rien de plus pratique puisque la distribution se fait sans déranger personne.

Rien de plus pratique également pour un mauvais plaisant qui peut subtiliser tout ce qui l’intéresse. La réception n’est en effet occupée que lorsqu’un visiteur appuie sur une sonnette.

Quelqu’un pouvait très bien traîner dans les couloirs et se saisir des enveloppes les unes après les autres.Un président de parti

‘Servez-vous !’

Cette faille de sécurité béante ne semble pourtant pas inquiéter le chef du service: «Dans une épicerie, les légumes aussi sont à votre disposition. Et il ne vous viendrait pas à l’idée de les voler», assure sans rire Patrick Ascheri. «Par ailleurs, les courriers dont vous me parlez sont des courriers simples. Les dépêches confidentielles ne passent pas par ce canal.» Du matériel de vote y était pourtant présent lors de notre passage.

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle (et recevez les meilleurs articles publiés).

Et les corbeilles à courrier du SVE n’ont pas fini de parler. Le président d’un parti politique raconte ainsi que lors d’une démarche récente effectuée auprès du Service, «la pelle courrier entrant était emplie d’enveloppes de vote. C’est comme s’il y avait écrit: ‘Servez-vous!’ Quelqu’un pouvait très bien traîner dans les couloirs et se saisir des enveloppes les unes après les autres.»

Risques

Des votes traînent au Service des votations

La pelle du courrier sortant. DR

Le vice-chancelier Christophe Genoud confirme que sur les vingt à quarante personnes qui remettent leurs enveloppes de vote directement au Service des votations, «certaines les déposent sans attendre qu’une personne du SVE réceptionne personnellement le matériel en question». Toutefois, estime-t-il, le risque que ce courrier soit intercepté par des personnes mal intentionnées «est faible étant donné que les boîtes de courrier interne sont relevées régulièrement» et que seules «une dizaine de personnes par jour visitent en moyenne ce guichet».

Il n’existe pas de système sûr à 100%.CHRISTOPHE GENOUD - Vice-chancelier

Le risque existe toutefois, reconnaît le vice-chancelier, pour qui «s’il faut améliorer le dispositif pour sécuriser ces pelles, après analyse, nous le ferons. Ceci dit, alors que la procédure genevoise est très surveillée, il n’existe pas de système sûr à 100%.»

Reste que cette faille, qui ne nécessite aucune compétence particulière pour être exploitée, est préoccupante. On se souvient en effet qu’en mars dernier la loi sur la police ne l’a emporté que de… 54 bulletins.

¹ Nom connu de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+