Piscine patriotique aux abonnés absents

Piscine patriotique aux abonnés absents

Par dans Chroniques le 5 juin 2015

Alors que la température flirte avec les 30 degrés, que les Bains des Pâquis et Genève-Plage sont ouverts depuis mi-mai, la piscine patriotique du pont de la Machine reste cadenassée sur son eau verdâtre.

Piscine patriotique aux abonnés absentsFrustrations

Ce n’est pas faute de demande pourtant: «Depuis qu’il fait beau, jusqu’à dix ou quinze personnes par jour nous demandent pourquoi la piscine est fermée et quand elle ouvrira», se désole la préposée à l’accueil de l’Espace Ville de Genève. «Faute d’information, nous ne pouvons que les renvoyer. Certains sont même agressifs», note-t-elle.

Il est vrai que le désir de baignade se heurte aux portes fermées de la piscine en forme de drapeau suisse sans qu’aucun panneau ou information officielle vienne calmer les frustrations. A l’Espace SIG comme au restaurant, tous deux également situés sur le pont de la Machine, c’est la même rengaine: «Des mères avec leurs enfants ou des touristes repartent déçus et frustrés».

Piscine patriotique aux abonnés absentsOuvert pour le 15 juin

Inaugurée en grande pompe l’an dernier lors des cérémonies en l’honneur des 200 ans de l’entrée de Genève dans la Confédération, l’amarr@GE – c’est son nom technique – devait pourtant rouvrir en mai. Confrontée l’an dernier à la prolifération d’algues qui donnaient à son eau une teinte verdâtre, la piscine du 200e aurait-elle définitivement pris l’eau?

Stéphanie Auger, coordonnatrice générale de GE200.CH, rassure les baigneurs: «Nous avons eu des problèmes techniques, mais l’amarr@GE rouvrira dans une dizaine de jours.» La responsable concède que la communication n’a pas été à la hauteur: «Le panneau pas été remis à jour. C’est une erreur que nous corrigerons dès demain [5 juin].»

[Edit 11 juin : un panneau clair mais un peu flou a effectivement été installé]

Piscine patriotique aux abonnés absentsTechnique et gros sous

Cette réouverture tardive est due principalement à la grosse crue de ces dernières semaines: «Les pluies torrentielles de début mai nous ont empêché d’effectuer à ce moment-là les vérifications nécessaires.» La structure est en effet accrochée à des pilotis qui doivent être vérifiés par des plongeurs. Mme Auger précise également avoir été «un peu prise de court par la météo qui fait exploser la demande».

Par ailleurs, GE200.CH tient à réduire la période d’ouverture pour limiter les coûts: «Nous proposons volontairement des tarifs bas (de 1 à 2 francs pour les adultes) qui ne permettent pas d’équilibrer les comptes.» Une saison d’exploitation revient en effet à près de 200’000 francs. Le déficit est couvert par une fondation privée, un partenariat avec les SIG et GE200.CH (qui regroupe le canton de Genève et l’association des communes genevoises).

Enfin, désormais dûment informées, les fonctionnaires de l’Espace Ville de Genève pourront renseigner touristes et locaux.

Piscine patriotique aux abonnés absents

Photo GE200.CH

L’amarr@GE c’est: une plateforme de 30m x 30m composée de près de 3000 cubes flottants. Des bassins de 20m x 5m réalisés avec 65m3 de bois. 3 profondeurs différentes: 40cm, 110cm et 130cm pour le bonheur de tous et toutes. De l’eau naturelle du Rhône non traitée mais filtrée et chauffée par les rejets thermiques de la climatisation du Four Seasons Hôtel des Bergues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+