Le tartare a son festival

Le tartare a son festival

Par dans Xclure de l'App le 2 juillet 2015

Le soleil tape si fort que le simple fait de prononcer le mot «fraicheur» vous fait venir les larmes aux yeux? Il est temps de prendre des mesures drastiques.

Bien sûr, vous pourriez lâcher cette bière mousseuse qui commence déjà à vous faire un début de chatouilleuse moustache albane et vous emparer d’une pinte de Gérostar Plus. Mais où serait le plaisir?

Par ailleurs, votre estomac éructe d’ignobles gargouillis à l’idée de manger autre chose que de la salade de cervelat froide, ce qui blesse à la fois l’idée que vous vous faites de la gastronomie et votre amour-propre.

Il est 11h30 (ou 18h30), pourtant. L’apéro se fait vieux. Votre carcasse crie famine et – campant sur votre position – vous vous êtes finalement résolu à mourir en martyr de la canicule.

Reprenez espoir !

Un vent frais s’est levé sur l’été et il est savoureux. Le Geneva Tartar Festival déroule sa magie tirée de la viande fraîche coupée au couteau et délicatement relevée. Le tout est servi sur une terrasse ombrée et mouillé d’une bouteille de Gamaret genevois.

Le fin du fin? Cette cérémonie salvatrice ne vous coûtera que 68 francs pour deux personnes!

C’est où? Par ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+