La révolution numérique va vous tuer

La révolution numérique va vous tuer

Par dans Bilan, Commentaires le 5 octobre 2015

Détruire pour proposer mieux, plus simple, moins cher. C’est le défi relevé par l’économie libérale. Le défi que devront relever nos sociétés est ailleurs.

L’évolution fulgurante des moyens de transport dans la deuxième moitié du 20e siècle, puis la révolution numérique qui balaie ce début du 21e ont singulièrement rétréci le monde et accéléré le temps. Le rythme destruction/innovation s’en est trouvé décuplé.

Des produits, des emplois, des pans entiers de nos économies se retrouvent désormais obsolètes presque d’un jour à l’autre. Et ne pensez pas que votre activité soit protégée parce qu’elle exige des compétences au-dessus de la moyenne.

Vous remplissez l’océan de données que le réseau social vendra avec bénéfice

Les journalistes, pour prendre une profession qui se croit intouchable, peuvent déjà être remplacés par un logiciel chargé de rendre compte par écrit des rencontres sportives. Par ailleurs, des sociétés proposent de produire du contenu rédactionnel de qualité à moindre coût en le délocalisant en Europe ou dans le monde, service de traduction compris.

La notion même de travail devient floue: ainsi vous êtes en partie, sans le savoir, un producteur de services. Lorsque vous mettez à jour votre profil Facebook, partagez une publication ou en aimez une autre, vous travaillez. Vous remplissez l’océan de données que le réseau social vendra avec bénéfice.

Lorsque vous signalez la présence de votre entreprise sur Google Map ou local.ch vous remplissez un annuaire qui, sans vous, aurait employé quelqu’un à le faire. Enfin, lorsque vous signalez un bouchon ou un radar sur l’application Waze, c’est encore du travail.

Votre métier est déjà mort, tout comme votre façon de vivre

Demain, on peut imaginer que les dashcam, ces caméras embarquées dans de nombreux véhicules pour témoigner en cas de litige, serviront aussi à cartographier en temps réel les routes pour remplir les bases de données des constructeurs de GPS comme TomTom. Aucun service, aucune industrie n’échappe à ce raccourcissement draconien de la chaîne de production.

Nous vivons une révolution industrielle comparable à celle que l’Occident a connue au milieu du 19e siècle. La société de l’époque en a été chamboulée, économiquement, socialement et politiquement. Notre siècle subira les mêmes transformations et connaîtra les mêmes affres. Votre métier est déjà mort, tout comme votre façon de vivre et l’Etat tel qu’il existe ou tel que vous pensez qu’il existe encore.

Article paru dans la rubrique Décryptages de Bilan (30.09.15).
Serons-nous à même de gérer la vitesse de ces transformations ? Le cadre légal, l’espace social pourront-ils évoluer sans exploser ? L’emballement du cycle destruction/innovation donnera-t-il le temps à nos sociétés de se métamorphoser ? De la réponse à ces questions dépendront sans doute la prospérité ou les guerres futures.

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle (et recevez les meilleurs articles publiés).

One thought on “La révolution numérique va vous tuer

  1. 1

    Cool ! Jadore quand le monde bouge !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+