Les viols de Cologne en 4 chiffres

Les viols de Cologne en 4 chiffres

Par dans Politique le 13 janvier 2016

A Cologne, le 31 décembre, des centaines de personnes, désignées par de nombreux témoins comme étant des migrants, ont envahi le centre-ville. Ils s’en sont notamment pris aux femmes présentes dans les rues, alors que la police, dépassée par le nombre, restait impuissante. 1

Ces événements ont donné lieu à une déferlante médiatique et émotionnelle. Via de nombreux sites néo-réactionnaires, une explosion de colère contre les migrants s’est répandue sur les réseaux sociaux. Cela a contribué à forger l’image d’un migrant proche de l’ogre des contes, des uhlans de 1870 et des communistes mangeurs d’enfants.2 Il n’est donc pas inutile de mettre en avant quelques chiffres.

Deux

Deux, c’est le nombre de plaintes pour viol déposées après la nuit de la Saint Sylvestre à Cologne. Depuis le 8 janvier, ce chiffre ne varie plus dans les journaux disponibles en ligne. Etrangement, depuis le 11 au moins, les articles – même ceux des journaux bien établis – ne citent plus le nombre de viols durant cette soirée. 3

Seuls les titres y font encore référence. Dans le texte, le mot est écrit au pluriel et les seuls chiffres actualisés sont ceux des agressions sexuelles (attouchements). Le résultat est une dramatisation médiatique encore accentuée de l’événement. 4

 

Dix

Dix, c’est le nombre de plaintes pour viol déposées chaque année lors de l’Oktoberfest de Münich, selon la féministe allemande Anne Wizorek. Celle-ci souligne en outre que le chiffre réel serait proche de 200, de nombreuses victimes ne rapportant pas leur agression à la police.

Les chiffres de la police sont toutefois autres. Lors de l’édition 2015 de l’Oktoberfest celle-ci a enregistré 2 plaintes pour viol et deux autres pour tentatives de viol, sur 6 millions de visiteurs. 5

 

Huit mille

Huit mille, c’est le nombre de plaintes pour viol et agressions sexuelles aggravées déposées en Allemagne chaque année (chiffres stables depuis une quinzaine d’années). Les auteurs sont avant tout des proches et des parents. Les étrangers représentent un tiers des violeurs. Parmi ceux-ci, les ressortissants turcs représentent 24,9% et les demandeurs d’asile 11,4%. 6

Berlin est la ville la plus touchée avec 20 viols pour 100’000 habitants, suivie de Cologne (19,2). A titre de comparaison, Genève (45 plaintes pour 482’545 habitants) est à 9,3.7

 

Un million

Les chiffres divergent selon les sources8, 9, 10, mais l’Allemagne aurait accueilli en 2015 entre 800’000 et 1,5 millions de réfugiés. On mettra ce chiffre en rapport avec les deux viols signalés lors de la soirée du 31 décembre et dont les auteurs ne sont pas encore formellement connus.

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle (et recevez les meilleurs articles publiés).

6 thoughts on “Les viols de Cologne en 4 chiffres

  1. 1

    Donc le reste, ce ne sont « que » des attouchements et agressions sexuelles, ça n’est pas grave en somme ? Lamentable.

  2. 3

    Tout est grave, même les attouchements, cher Monsieur resté Anonyme. Mais l’exploitation abusive de phénomènes où le moins grave se mêle au plus, par des médias avides de sensations croustillantes ou de stigmatisation des non-nationaux, l’est aussi, voire à mes yeux plus insidieuses. En l’occurrence, pousser les lecteurs à l’analogie entre les événements de Cologne et la criminalisation des migrants à la veille de la votation du 28 février sur l’initiative de renvoi de « criminels » étrangers établis dans notre pays et coupables d’alcoolémie, larcins ou injure à agent de l’autorité, est impardonnablement plus sérieuse.
    Merci à l’auteur de l’article de remettre salubrement les pendules à l’heure.

  3. 6

    Les tabassais de migrants se justifient aux yeux des unes et des autres choquées par la manipulation d’une info qui semble farfelue. Le viol concerte de cinq cent femmes. Comme à Tahrir trouvèrent commme parade les,merdias pour alimenter JM peu plus,le,sensationnel,et,le,racisme,dégoulinant. Merci de çes klk éclairages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+