Le boom des applications est terminé

Le boom des applications est terminé

Par dans Economie, Electronique le 9 juin 2016

Selon Recode [en], un site web américain dédié aux nouvelles technologies, la folie des applications pour téléphones portables est derrière nous.

Bien sûr, il reste encore une flopée d’éditeurs qui sortent chaque jour des programmes pour mobiles et beaucoup de gens pour les télécharger. Toutefois, la folle croissance du secteur n’est plus qu’un souvenir.

[…] la majorité des possesseurs américains de smartphone téléchargent zéro application par mois.

Les programmeurs indépendants le savent sans doute déjà. Il est désormais très difficile d’amener les utilisateurs à télécharger son application. A ce titre, la majorité des possesseurs américains de smartphone téléchargent zéro application par mois [en].

Mais, relève Recode, même les plus grands éditeurs d’application on vu leur croissance s’effondrer, voire même s’arrêter. La plupart des gens possèdent désormais toutes les applications nécessaires et n’en recherchent pas d’autres.

Ainsi, le mois dernier, les 15 premiers éditeurs d’applications ont vu leurs téléchargements chuter de 20% en moyenne aux Etats-Unis. L’étude a été menée par la banque japonaise Nomura en se basant sur des chiffres émis par SensorTower, une société spécialisée dans l’observation de l’économie du mobile.

Le boom des applications est terminé

A l’échelle mondiale, le marché de la téléphonie mobile est toujours en croissance, de sorte que le marché des applications suit. Mais pas de beaucoup. Ainsi, hors des Etats-Unis, la croissance de téléchargement des 15 applications les plus utilisées a atteint 3%.

Le boom des applications est terminé

On remarquera que Snapchat et Uber constituent deux exceptions engrangeant de très fortes croissances. En mai 2015, l’app au fantôme a été téléchargée 13 millions de fois. En mai 2016, ce nombre doublait pour atteindre 27 millions de téléchargements. Le taux de croissance de l’app Uber est également supérieur à 100%.

Le boom des applications est terminé

Aux Etats-Unis, le taux de téléchargement de Snapchat a même éclipsé celui de Facebook

Le boom des applications est terminé

De toute évidence, on peut toujours percer sur ce marché désormais saturé, mais il faut être extrêmement chanceux et sacrément bon pour y arriver. Car toutes les chances jouent contre les nouveaux entrants.

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle (et recevez les meilleurs articles publiés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+