Les petits épargnants français ont été priés de fermer leurs comptes en Suisse. En quelques semaines, une pluie d’or a arrosé les boutiques de la rue du Rhône.

Contrôles et questions de la police sont trop intrusifs, selon les juges.Sur plusieurs points, le texte cantonal sur la prostitution contrevient aux principes de la Constitution, estiment les juges fédéraux.

Le jury du Grand Prix d’horlogerie de Genève s’est vu offrir par les organisateurs une montre érotique fabriquée en Chine.

L’Association refaire l’école s’inquiète d’une réforme de l’Ecole de commerce jugée dévalorisante. L’introduction de l’enseignement par modules est vue comme un danger pédagogique. L’Etat assure qu’il ne s’agit pas d’une si grande révolution et qu’un retour en arrière est possible.

L’Association suisse des assurés n’a plus un sou. Alors que les primes n’ont jamais été si élevées, son influence a considérablement décru. Mauro Poggia, qui a repris la présidence, assure qu’une réorganisation est en cour.

Antonio Nascimento fait le tour de Genève en accrochant aux poubelles les cendriers qui leur manquent.

Un spécialiste vaudois assure que le constructeur a été mal choisi et le projet mal piloté. Les fabricants sont plus nuancés.

Le magistrat a fait de la construction de logements sociaux sa priorité. Pour le conseiller administratif, à part de rares espaces, le centre-ville est saturé. Seule la zone de développement 3 recèle un réel réservoir de constructions.

L’association Pic-Vert se lance dans la bataille pour que la responsabilité individuelle soit inscrite dans la Constitution.

En faisant appel à Emilie Boiron ou Michel Pont pour la recherche de membres, la Croix-Rouge genevoise affiche sa modernité.

Top
Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+