Se demander avec « Le Matin » du jour si l’entartage fait encore rire, c’est se tromper deux fois. D’abord sur la personnalité de Noël Godin, ensuite sur son but.

Lire L’Enfer de Poche, de Pierre Gripari (extraits d’un ouvrage paru aux Editions l’Âge d’Homme), c’est d’abord se barbouiller l’âme à l’humour de corps de garde.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+