Dire «oui», c’est encore ne rien dire. En acceptant la traversée du lac, les Genevois ne s’engagent en effet à rien d’autre que d’en inscrire le principe dans la Constitution cantonale.

Le magistrat a fait de la construction de logements sociaux sa priorité. Pour le conseiller administratif, à part de rares espaces, le centre-ville est saturé. Seule la zone de développement 3 recèle un réel réservoir de constructions.

Rémy Pagani éjecte un projet de surélévation dans une cour des Pâquis et renvoie le conseiller d’Etat Mark Muller dans les cordes.

Ville et canton confondus, la facture de l’Eurofoot sera salée. En charge du dossier, Mark Muller joue la transparence.

Facebook IconTwitter IconIMa page Google+IMa page Google+